Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 13:36

Du fait de l'accroissement de la concurrence en matière de prêts, les banques ont dû trouver un autre moyen de faire des bénéfices. Elles se sont donc alignées sur les autres pays européens en facturant les services bancaires. Cependant, il faut choisir les services que les établissements financiers proposent en fonction de ses besoins, pour éviter de payer inutilement.

La gestion courante des comptes

Vous ne pouvez pas échapper à la tarification des services de gestion courante, telle que :

  • Les prélèvements.

  • Les virements.

  • La carte bancaire.

  • Une autorisation de découvert.

  • La sécurisation des moyens de paiement.

  • Les services internet.

  • Les opérations sans provision.

En revanche, les conseillers bancaires vous proposent systématiquement des "packs", qui vont vous permettre d'avoir un panel de services à prix réduit.

Choisissez ceux qui sont les plus importants pour vous. Par exemple, il ne faut pas prendre un contrat avec la sécurisation des moyens de paiement si votre assurance habitation couvre déjà ce risque.

Par ailleurs, les banquiers sont dans l'obligation de vous proposer un compte dit "gratuit", avec un chéquier et une carte de retrait de la banque.

La carte de paiement, elle, est relativement chère, mais la question à se poser avant de l'acheter est : "Ai-je besoin d'une carte internationale ?" La variation de tarif est importante entre une carte nationale et une carte internationale.

Les crédits

Lorsque vous souscrivez un emprunt, vous devez payer principalement deux types de frais :

  • Les frais de dossier.

  • Les frais de garantie (gage sur un véhicule, hypothèque sur un bien immobilier).

Toutefois, vous pouvez souvent négocier les frais de dossier et les garanties que l'on vous propose.

Quant à l'assurance décès invalidité du prêt, vous n'êtes en aucun cas obligé de la prendre à la banque, si vous trouvez moins cher ailleurs.

Les incidents de paiement

En ce qui concerne les incidents de paiement, les banquiers ne vont pas vous demander votre avis pour vous facturer un défaut de provision.

Quelle que soit l'opération qui génère le débit du compte, la banque vous facture par opération.

Si vous avez du mal à "joindre les deux bouts", vous avez tout de même une solution : prendre une autorisation de découvert. Vous payerez des intérêts débiteurs, mais à taux préférentiel.

Il faudra veiller à ne pas dépasser cette facilité de caisse, car toute opération de dépassement est payante.

Les autres services

D'autres services sont payants, comme :

  • Les opérations à l'international.

  • Les placements sur l'assurance-vie.

  • Les opérations de bourse.

Il ne tient qu'à vous de les choisir dans les établissements financiers où les tarifs sont les plus intéressants. N'hésitez pas à comparer.

accueil du public, Pôle intervention sociales CG84 (AVIGNON,FR84)
Repost 0
Published by Barbichoute - dans Banque
commenter cet article
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 13:07

Au vu de l'accroissement galopant de l'endettement des ménages, les sociétés de crédit se sont engouffrées dans la brèche, et sont devenues forts de propositions en matière de rachats de crédit. Que ce soit les établissements de crédit, les banques, ou les courtiers, tous peuvent aujourd'hui répondre à votre demande. Mais il faut d'abord en comprendre le but et le fonctionnement.

Le but

Le prêt de restructuration s'adresse presque exclusivement aux personnes qui sont trop endettées.

Il s’agit d'un regroupement crédit pour ceux qui ont :

  • abusé des prêts personnels de trésorerie.

  • subi une baisse de revenus et ne peuvent plus rembourser toutes leurs échéances de prêt.

La banque de France croule sous les dossiers de surendettement. Le regroupement de prêts s'avère être une solution palliative pouvant éviter aux ménages d'être sous le coup de la loi Neiertz (loi de protection des personnes ayant un dossier de surendettement à la Banque de France).

Fonctionnement

Lorsque vous avez accumulé des prêts personnels, crédits revolving et prêts immobiliers, le paiement des échéances mensuelles peut devenir difficile. En effet, quand vous empruntez pour un achat immobilier, le prêt est consenti en fonction de vos revenus et de vos charges. Si vous ajoutez trop de charges, vous ne pouvez plus rembourser vos prêts.

Les établissements de crédit vont alors vous proposer un rachat de prêt, qui vous permettra :

  • De n'avoir qu'une échéance de prêt à rembourser.
  • D'alléger le montant de vos prêts à rembourser chaque mois.

Pour le rachat de dette, l’établissement financier doit faire une proposition au vu :

  • De vos revenus.

  • De vos charges.

  • Du capital restant dû de vos emprunts.

  • Des garanties des prêts en cours.

Ce qu'il faut savoir, c'est que le prêt de restructuration est assimilé à un prêt de trésorerie. De fait, le taux d'intérêt n'est pas intéressant, mais reste bien plus bas que les crédits revolving.

En général, le regroupement de crédits nécessite un allongement de la durée de remboursement de vos prêts initiaux.

Ce à quoi il faut être attentif, c'est à :

  • La garantie que l'on vous demandera (elle peut être plus lourde que celle de vos prêts en cours).
  • La commission éventuellement prise par l'établissement (certains courtiers peuvent prélever jusqu'à 10000€ pour leur prestation).

La banque reste le premier recours pour un prêt de restructuration.

Même si elle risque de vous refuser le rachat de vos crédits au vu des éléments que vous fournissez, la banque reste l'établissement le plus sérieux en matière de calcul de capacité de financement.

secure euroCredit Card
Repost 0
Published by Barbichoute - dans Banque
commenter cet article
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 10:37

En1990, peu de services bancaires étaient tarifés. Les banques avaient une marge assez importante sur les prêts pour leur assurer un bénéfice confortable. Comme la concurrence s'est accrue au fil des ans, les établissements financiers ont vu leur bénéfice fondre. Ils ont donc dû imiter leurs voisins européens, et faire payer leurs services.

Gestion courante des comptes

On peut dire qu'aujourd'hui, presque tout est payant à la banque.

Les services payants sont :

  • Les virements bancaires.
  • La tenue de compte.
  • Les recherches sur d'anciens relevés.
  • Les prélèvements.
  • L'abonnement internet.
  • La sécurité des moyens de paiement.
  • La carte bancaire.

Les services gratuits sont :

  • Le relevé de compte mensuel.
  • Une carte de retrait de la banque.
  • Les remises de chèques et les versements d’espèces.

Cette liste n'est pas exhaustive, car la facturation des services peut varier d'une banque à une autre.

Les retraits d'argent sont devenus payants dans certains établissements financiers, si on ne l'effectue pas avec une carte bleue, ou si on retire avec sa carte dans un guichet automatique appartenant à une autre banque.

Les crédits

Lorsque vous faites un prêt personnel, vous devez automatiquement payer des frais de dossier. Sachez que ceux-ci sont négociables au même titre que le taux de crédit.

Si l'établissement prêteur vous demande une garantie, il se peut que celle-ci soit payante, comme le gage sur un véhicule, l'hypothèque (pour les prêts immobiliers).

Les services

En 2011, peu de gens ont un compte simple. Les banques ont créé des "packs" leur offrant plusieurs possibilités :

  • La sécurité des moyens de paiement.
  • une autorisation de découvert.
  • Une franchise d'agios.
  • Le placement automatique des excédents du compte courant sur un compte épargne.
  • Les services d'Internet.

Tous ces services sont bien entendu payants, mais la cotisation est plus avantageuse que si vous les prenez un par un.

Les incidents de paiement

Votre banque vous facture aujourd'hui tous vos faux pas. Elle vous fait payer :

  • Votre débit (intérêts débiteurs).
  • Vos opérations sans provision (coût par opération).
  • Vos chèques sans provision.
  • Votre interdiction bancaire.
  • Votre inscription au FICP (fichier des incidents de paiement).

Les placements

Payer pour placer son argent parait un comble, mais c'est une réalité. Hormis toute la fiscalité prélevée automatiquement sur le compte et qui est destinée aux impôts, la banque facture généralement.

  • Les opérations de bourse.
  • La tenue des comptes titres.
  • Les versements sur les contrats d'assurance vie.
  • La gestion des comptes titres, PEA et assurance-vie.

Repost 0
Published by Barbichoute - dans Banque
commenter cet article
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 17:07

La Caisse d'Épargne, grande banque française, est précurseur en matière d'épargne. Tout le monde se souvient du petit écureuil qui range les noisettes qu'il a cueillies. Le petit carnet rouge du livret A est connu de tous, et les parents et grands-parents sont les plus friands de ce compte d'épargne pour leurs enfants.

Définition du livret A

Le livret A est le compte épargne le plus répandu. Toute personne physique, même mineure, peut en ouvrir un. Pour l'ouvrir, il suffit de mettre 15€ d'apport initial. Les versements et les retraits sont faciles et instantanés (montant constaté en juillet 2011).

Le taux d’intérêt de ce placement bancaire est de 2% et varie en fonction du taux d'inflation. C'est pour cela que le rendement sera de 2,25% à partir du 1er août 2011.

Les intérêts sont comptabilisés à la quinzaine (du 1er au 15 du mois, et du 16 au 31).

Plafond du livret A

Le livret A n'est pas à confondre avec le livret bancaire.

En effet, le livret A est réglementé :

  • On ne peut en ouvrir qu'un.

  • Son plafond est de 15 300€ (montant constaté en juillet 2011).

  • Ce placement épargne est net d'impôts.

Seuls les intérêts de ce compte peuvent donner un solde supérieur au plafond, car si vous faites un retrait, vous ne pouvez pas remettre l'argent au-delà du plafond autorisé.

Quant au livret bancaire, il fonctionne comme le livret A, mais il n'y pas de montant maximum, et les intérêts sont fiscalisés.

Les avantages du livret A à la Caisse d'Épargne

On pouvait parler de réels avantages jusqu'au milieu des années 2000, car la Caisse d'Épargne (avec La poste et le Crédit Mutuel) était les seuls établissements financiers à être autorisés à commercialiser le livret A. Aujourd'hui, toutes les banques et toutes les sociétés d'assurances peuvent le vendre.

La Caisse d'Épargne a eu, pendant des décennies, le monopole sur ce type de comptes, de par sa forte communication.

Elle perd à présent bon nombre de ses clients détenteurs de ce placement financier par le biais de leur famille et qui ne sont pas clients de cette banque pour leur gestion courante.

La Caisse d'Épargne n'offre pas de conditions plus intéressantes sur ce placement que les autres établissements financiers.

Il n'est pas plus facile non plus d'en souscrire un dans cet établissement, plutôt que dans un autre.

Le livret A n'est pas le meilleur placement, de par son taux d'intérêt relativement faible, mais il reste encore un produit "phare" pour les petits épargnants.

guichet gare routière (Orléans,FR45)Euros
Repost 0
Published by Barbichoute - dans Assurance
commenter cet article
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 09:09

Que vous ayez envie de changer de compagnie d'assurances pour assurer votre véhicule, ou que vous ayez vendu votre voiture, il faut toujours en passer par la résiliation. Les assurances sont très réglementées et vous ne pouvez pas procéder à une résiliation sans invoquer un motif valable au regard du code des assurances.

Cas de vente du véhicule

Il parait évident que, si vous vendez votre voiture, vous n'allez pas continuer à l'assurer.

Dans ce cas, il suffit de demander la résiliation immédiate du contrat, en accompagnant votre courrier d'une copie du certificat de vente.

Résiliation à l'échéance

Pour résiliation votre contrat auto à la date d'échéance, vous n'avez pas besoin de vous justifier. Il suffit juste d’envoyer votre courrier de demande de résiliation au moins 2 mois avant la date anniversaire de souscription.

Résiliation pour augmentation de prime

Le droit des assurances vous autorise à résilier votre contrat dans le cas d'une augmentation de la prime, qui ne serait liée :

  • Ni à une variation de votre bonus/malus.

  • Ni au changement du risque assuré (sauf si votre profession vous oblige à prendre une garantie complémentaire du type "usage tourné").

Vous pouvez demander l'annulation de votre contrat, en notifiant que l'augmentation de la prime ne vous parait pas justifiée par rapport au risque que vous assurez.

Résiliation pour amélioration du risque

Certaines situations vous donnent droit, en théorie, à une baisse de votre cotisation, par exemple dans les cas suivants :

  • Si votre voiture était parquée dehors et que vous avez à présent un garage privatif.

  • Si vous avez souscrit un contrat au kilomètre et que vous en avez parcouru bien moins que le maximum prévu.

Votre assureur peut refuser une baisse de tarif, et dans ce cas-là, vous pouvez demander à résilier votre assurance.

Rédiger la lettre de résiliation

Vous avez l'obligation d'envoyer votre courrier en recommandé avec accusé réception.

Votre lettre devra comporter certaines informations, telles que :

  • Le numéro de votre contrat.

  • La date d'échéance.

  • Le motif de résiliation.

  • Vos coordonnées.

Si vous demandez la résiliation à échéance, regardez bien la date de souscription du contrat. Si le délai de 2 mois n'est pas respecté, votre assureur pourra refuser l'annulation de votre assurance.

Cependant, si vous résiliez parce que vous changez d'assureur, votre nouveau partenaire d'assurances vous proposera très probablement de s'occuper de la résiliation à votre place.

Enfin, certains sites Internet, comme "Assurland", vous proposent de télécharger une lettre de résiliation personnalisée, ce qui pourra vous éviter d'omettre certaines mentions.

Repost 0
Published by Barbichoute - dans Assurance
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 20:47

On possède tous une résidence principale, qu'il faut assurer. Les canaux de distribution des assurances habitation sont : les assureurs et les banques. Comme la concurrence est féroce, ces établissements redoublent d'effort pour innover et proposer des options en pagaille. De fait, choisir une bonne assurance devient un vrai casse-tête.

Décryptage d'une assurance habitation

Les informations demandées pour faire un devis

L'assurance habitation va se définir selon plusieurs critères :

  • Propriétaire occupant ou non occupant.

  • Locataire.

  • Maison ou appartement.

  • Nombre de pièces.

  • Nombres de dépendances (ex. : garage, grange, etc.).

  • Lieu d'habitation.

Les tarifs vont varier en fonction de tous ces éléments.

Où faire votre simulation ?

  • Chez un assureur.

  • Dans une banque.

  • Par Internet.

Quelque soit l’endroit où vous irez faire votre estimation assurance auto, un devis est toujours gratuit.

Comprendre un devis

Pour avoir la "meilleure assurance" au meilleur prix, il faut regarder les garanties dans le détail.

Toutes les assurances vont offrir la même couverture de base, qui comprend :

  • Vol.

  • Incendie.

  • Bris de glace.

  • Catastrophes naturelles.

  • Responsabilité civile.

  • Dégâts des eaux.

  • Vandalisme.

La différence sur ces garanties va se jouer sur la franchise, qui est la somme que vous devrez payer en cas de sinistre.

En effet, plus la franchise est basse, plus l'assurance est chère.

Certains assureurs vous proposeront même une couverture dite "sans franchise", avec un tarif de fait plus élevé.

Il faut se baser sur la probabilité d'avoir un sinistre pour faire son choix

(ex. : vols ou vandalisme fréquents).

Devant redoubler d'efforts pour créer des produits adaptés, les nouvelles garanties optionnelles ont fleuri, comme :

Le remboursement "valeur à neuf"

Si vous avez du mobilier ou des appareils récents, il peut être intéressant de pouvoir être remboursé sur la valeur initiale de la marchandise.

La garantie dommages électriques

Certaines assurances pas chères ne prennent pas en compte les dommages de votre Électroménager, si vous n'avez pas souscrit cette garantie. Cette couverture va concerner par exemple :

  • L'implosion de votre télévision.

  • Un dommage électrique sur votre frigo suite à une panne électrique, etc.

Enfin, les formules sont aujourd'hui plus adaptées aux catégories, et les assureurs proposent des contrats tels que :

Économique

Cette formule est idéale si vous avez peu de mobilier ou du mobilier peu récent

Spécial jeune

Ce type de contrats s'adresse aux jeunes étudiants ou les jeunes qui entrent dans la vie active et qui ont peu de moyens.

Il est important d'estimer votre mobilier assez précisément, car cela va influer sur le tarif.

bank relationC'est une maison bleueC'est une maison bleuecontract 20309
Repost 0
Published by Barbichoute - dans Assurance
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 12:21

Les établissements financiers proposent aujourd'hui une large palette de produits d'épargne, parmi lesquels on trouve les fonds en euros. Il est important de les distinguer des autres fonds, parce qu'ils sont différents, de par leur composition, leur destination, et leur taux de rendement. Les assureurs en ont un fait un produit d'appel pendant les temps forts de la crise.

La définition des fonds en euros

À l'origine, on trouvait les fonds en euros essentiellement dans les PEP (plan épargne populaire), qui étaient des produits défiscalisés sur 8 ans. Lorsque l'assurance vie a commencé à connaitre un engouement certain, grâce notamment à ses avantages fiscaux, les banques et les assureurs ont créé les contrats d'assurance "multisupport" (ou contrats en unités de compte), dans lesquels on peut intégrer des fonds risqués et d'autres pas.

On retrouve, ainsi, dans la catégorie des fonds non risqués les fonds en euros. Ce sont des fonds à 90% obligataires qui ne comportent aucun risque financier. Il s'agit d'un support inclus dans un produit d'assurance vie, dans lequel le capital est garanti.

L'intérêt des fonds en euros

Si les assureurs et les banquiers en ont fait un produit d'appel dans la fin des années 2000, c'est parce que les gens se rabattaient sur les livrets, échaudés par les pertes financières de la bourse, et qu'ils ne voulaient plus de produits à risque. Le fonds en euros a commencé alors à prendre tout son intérêt, puisqu'il s'agissait de proposer un produit avec des fonds garantis, dans le cadre de l'assurance-vie.

Aujourd'hui, malgré la hausse du taux du livret A (2,25% à partir du 1er août 2011), les fonds en euros restent d'un rendement supérieur (entre 3 et 3,60 %), et sont très attractifs. On peut très bien souscrire une assurance-vie, dans laquelle on intégrera uniquement un support en euros.

L'avantage principal est la sécurité. L'inconvénient, c'est que ce type de support ne s'intègre que dans l'assurance-vie, et que les fonds ne sont donc pas aussi disponibles que sur un livret.

Enfin, lorsque l'on souscrit un contrat "multisupport" avec certains supports comportant un risque plus ou moins grand, le support en euros permet d'équilibrer les fonds, voire de garantir les plus-values (option des contrats dans certaines compagnies d'assurances). Les fonds en euros sont aujourd'hui très attrayants, même si le taux de rendement des obligations qui les composent ne sont plus aussi intéressantes qu'à une période où l'inflation était plus importante.

Euros
Repost 0
Published by Barbichoute - dans Assurance
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 08:10

Si vous devez assurer une voiture, vous souhaitez que le coût de l'assurance ne soit pas exorbitant, et que les garanties soient bonnes. Pour trouver "la perle rare", il faut faire des devis. Il existe plusieurs manières d'obtenir un devis assurance auto et de comparer efficacement les propositions.

Où faire un devis d'assurance auto ?

Pour faire une estimation d'assurance, vous pouvez vous diriger vers plusieurs

organismes, qui sont :

Les assureurs

Les assureurs sont les premiers organismes auxquels on pense, car c'est leur coeur de métier. Ils sont nombreux et se multiplient avec des formules toujours plus élaborées, des réductions pour les nouveaux clients, et des "bonus 50 % à vie".

L'avantage principal chez un assureur est de pouvoir négocier les prix grâce à deux "armes" : le nombre de contrats et le devis d'un concurrent à un tarif inférieur.

Les banques

Les assurances sont commercialisées par les banques depuis plus de 15 ans, par le biais de filiales.

Les banques pratiquent des tarifs tout à fait corrects, qui peuvent souvent rivaliser avec ceux des assureurs.

En revanche, le conseiller qui vous vend ce produit n'a suivi qu'une formation lui permettant d'obtenir sa carte de vendeur en assurances. Il ne sera donc pas très "calé" pour les questions techniques.

De plus, les prix ne sont pas négociables.

Internet

Le web n'est qu'un canal de distribution supplémentaire pour les assureurs et les banques.

L'avantage principal de ce canal est de pouvoir faire beaucoup d'estimations d'assurances sans se déplacer et de pouvoir les comparer en toute tranquillité.

Faire un devis et choisir son assurance auto

Pour souscrire une assurance voiture pas chère avec de bonnes garanties, il faut faire un certain nombre de devis. L'idéal est d'utiliser un comparateur d'assurances auto, qui se basera sur les tarifs.

En revanche, les garanties sont aussi importantes que les prix et il ne faut donc pas les négliger. N'hésitez pas à éplucher les garanties et à écarter éventuellement celles qui ne vous paraissent pas indispensables (car certaines deviennent inintéressantes pour un véhicule qui n'est plus neuf.

Les informations dont vous aurez besoin pour faire votre estimation sont :

  • La marque et le modèle du véhicule.

  • la date de 1ère mise en circulation.

  • Votre lieu de résidence.

  • La voiture est-elle protégée dans un garage ?

  • Vos besoins en terme de garanties.
Auto Italia Stanford Hall June 2011 DSC_0893
Repost 0
Published by Barbichoute - dans Assurance
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 16:08

Face à une demande croissante, les établissements de crédit ont modernisé leurs moyens de communication. Afin de répondre à la demande, ces sociétés offrent des possibilités de simulation et de concrétisation de crédits personnels directement sur le web. Comment faire une demande de crédit conso en ligne en comprenant tous les mécanismes du prêt personnel ?

Les différents types de "crédit conso"

Dans un premier temps, il faut identifier son besoin, et choisir le type de prêt personnel le mieux adapté, parce qu'il en existe plusieurs :

  • Le prêt personnel "affecté"

Il est destiné à financer une bien, c'est-à-dire une voiture, une caravane, du mobilier, du matériel informatique, etc.

  • Le prêt "non affecté"

Ce type de crédit répond à un besoin de trésorerie, quelle que soit la destination des fonds. On retrouve également dans cette catégorie le rachat de crédit pour la restructuration.

  • Le crédit revolving

Il s'agit d'une réserve d'argent qui se reconstitue automatiquement, lorsque vous en remboursez une partie.

La demande de crédit

Avant de faire sa demande crédit, il faut avoir tous les chiffres en tête :

  • Le montant du financement demandé.

  • L'apport personnel éventuel.

  • La capacité de remboursement.

Vous pouvez faire autant de simulations que vous le souhaitez.

Les organismes de crédit auront plusieurs solutions à vous proposer en fonction des données que vous aurez communiquées :

  • Une réponse par mail.

  • Une réponse par téléphone.

  • Une réponse par courrier.

Sachez que vous n'obtiendrez jamais une réponse tout de suite. Un délai minimum de 24 heures sera demandé.

Hormis les crédits revolving qui sont très faciles d'obtention, le prêt rapide n’existe pas. En effet, votre prêt ne pourra être débloqué que sous deux conditions :

1- L'envoi des justificatifs relatifs aux informations que vous avez données par Internet (fiches de paie, relevés de compte, contrat de travail, justificatif CAF, etc.)

2- Le délai de la loi Scrivener, qui demande un délai de 7 jours avant le déblocage des fonds, ainsi qu'une clause de rétractation obligatoire (14 jours en moyenne).

Ce qu'il faut savoir sur les taux de crédit

Le taux de crédit est très important. Il varie selon le type de prêt personnel consenti.

Il faut toujours comparer le TEG (taux effectif global) qui comprend tous les frais inhérents au crédit (ex: frais de dossier)

- Le prêt affecté

Le taux varie selon les établissements, qui en font parfois un produit d'appel.

On peut trouver un prêt auto à 3,5% comme à 4,90%.

- Le prêt non affecté

Le taux est généralement plus élevé (1 à 2%), du fait que vous n'ayez pas à justifier la destination des fonds.

- Le crédit revolving

Le taux est très élevé (il avoisine souvent les 20%). C'est en général un gouffre financier.

billetsChatten
Repost 0
Published by Barbichoute - dans Assurance
commenter cet article
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 11:52

Avec le déficit de la sécurité sociale, la mutuelle santé est devenue incontournable. Les offres sont multiples, et il est parfois difficile de s'y retrouver. Grâce à Internet, vous pouvez multiplier les devis d'assurance santé. Tous les assureurs proposent des simulations sur leurs sites, et les comparateurs d'assurance sont nombreux.

Comment faire un devis sur Internet ?

%%% Il suffit de taper "mutuelle" sur votre moteur de recherche, et un immense choix s'offrira à vous.

Vous devez vous munir de certaines informations pour obtenir le tarif le plus précis. Le logiciel vous demandera les renseignements suivants :

  • Les dates de naissance de chaque membre du foyer.
  • Des précisions sur la profession de chaque conjoint (salarié, travailleur indépendant, ou retraité).
  • Votre adresse.
  • Les domaines de santé que vous souhaitez privilégier, en matière de remboursements.

Si vous utilisez un comparateur d'assurances, les assureurs ayant le meilleur tarif vous seront présentés, en premier.

Si vous utilisez le site d'un assureur, il vous proposera les différentes formules

adaptées à la demande que vous avez faite

Les offres et les tarifs

Les offres

Face à la baisse des remboursements de la sécurité sociale et à l'accroissement des besoins de soins, les mutuelles ont dû augmenter leurs tarifs.

Comme le pouvoir d'achat est un peu en "berne", les assureurs ont dû modifier leurs offres, pour s'adapter au marché.

De fait, les formules proposées aujourd'hui vous permettent de privilégier un ou plusieurs des domaines de santé dans la liste suivante :

  • Consultations

  • Hospitalisation

  • Optique

  • Soins dentaires

Certaines options ne sont pas dans toutes les mutuelles. Elles peuvent toutefois, avoir une importance pour vous. Ce sont par exemple :

  • L'aide à domicile en cas d'hospitalisation.
  • L’ostéopathie.
  • La chambre individuelle seule.
  • L'assurance perte de salaire.
  • Le remboursement des cures thermales.

Les choses à savoir pour bien décrypter votre devis sont les suivantes :

  • Le ticket modérateur signifie ; "remboursement de la sécurité sociale".
  • Si la formule proposée stipule "remboursement de 100%" du tarif de la sécurité sociale, cela veut dire que la mutuelle ne remboursera rien de plus.
  • L'optique et les soins dentaires (prothèses, orthodontie) sont très mal remboursés par la sécurité sociale.

Les tarifs

À présent que vous avez toutes les informations nécessaires, vous pouvez faire plus facilement votre comparatif des mutuelles.

Il ne faut tout de même pas oublier que le meilleur tarif ne correspond pas toujours à de bonnes garanties.

Il faut donc être minutieux, lire toutes les formules proposées en détail, et choisir la meilleure offre au meilleur prix.

close up with hands in blue gloves and dental tools
Repost 0
Published by Barbichoute - dans Assurance
commenter cet article

Présentation

  • : LE BAZAR AUX INFOS
  • LE BAZAR AUX INFOS
  • : articles sur la finance, la consommation, l'information, les entreprises
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens